Agression homophobe à Strasbourg le 08 Novembre 2012

Dans la nuit du 18 au 19 mai 2013, à Strasbourg, une agression à caractère homophobe s’est déroulée sous les yeux de plusieurs témoins. L’agresseur a été arrêté par la police et la victime placée en ITT[1] pour 4 jours. Encore combien d’agressions comme celle-ci faudra-t-il pour que chacun et chacune de nos concitoyens prennent la mesure de ce qui est en train de se produire dans notre pays ?

Pourtant, fait notable, cette fois, lors de cette agression des témoins sont venus au secours de la victime restée à terre. L’agresseur a été coursé par l’un d’eux, la victime a reçu des soins de la part de passants et la police et les pompiers ont fait preuve d’une grande qualité professionnelle et humaine lors de la prise en charge de la victime. N’attendons plus qu’une personne soit agressée, qu’une vie soit mise en danger pour rendre visible cette belle solidarité! 

Les multiples propos de haine banalisés ces dernières semaines peuvent être à la source d’une agression comme celle-ci. Les associations LGBTI de Strasbourg et d’Alsace appellent les municipalités, nos ami-e-s, nos familles, nos soutiens hétérosexuel-le-s, la majorité jusqu’ici silencieuse, ceux et celles qui luttent contre les discriminations et pour qui l’égalité entre les citoyens demeure un principe fondamental, à poursuivre l’élan de solidarité qui  s’est produit ce samedi en ne laissant plus la devise de notre pays « Liberté, Égalité, Fraternité », notre vivre ensemble, être réduits à néant par quelques politiques, groupuscules fascistes, religieux intolérants isolés, un anonyme dans la rue, ou même un-e de vos proches, au détour d'une phrase. Assez de ce climat de haine et de violence ; assez d’entendre parler d’appel au rejet de l’autre !

 

Pour réagir, n’attendez pas qu’un-e de vos ami-e-s ne tombe parce qu’il ou elle est «différent-e».

 

La Station et les associations signataires : La Lune, le Collectif « Justice et Libertés », HES (Homosexualités et Socialisme) Alsace



[1] Interruption temporaire de travail